Un long week-end à Lisbonne

Alors que je cherche un cadeau pour l’anniversaire de mon mec (en avril) je me souviens que l’an dernier j’ai fait un truc plutôt cool : j’ai appelé son boss pour poser deux jours de congés et je lui ai offert un long week-end à Lisbonne – qu’aucun de nous deux ne connaissait – avec un départ le lendemain matin.

De Marseille, je suis passée par Ryanair (mais franchement, n’hésitez pas à vous y prendre à l’avance pour avoir des horaires de vols pas trop relou parce que moi, j’avais payé un peu cher pour un low cost.)

Et pour dormir, je voulais le faire kiffer. J’ai donc choisi un bel hôtel et super bien situé pour faire le maximum en peu de temps. Même si, pour ne pas perdre une minute (et surtout parce que mon mec s’est lancé le défi de conduire dans toutes les villes que nous visitons) on avait loué une voiture.

Direction donc le Portugal où nous n’étions jamais allés.

Quoi visiter pour une première fois à Lisbonne ?

On a tous vu cette photo des dizaines de fois dans fil Instagram #Lisbonne. Et pour cause, c’est  vraiment la ballade à ne pas louper : celle du tram 28 ! C’est comme prendre une petite machine à remonter dans le temps qui vous fait découvrir toutes les vieilles rues de la ville.

Une fois sur les hauteurs, je vous conseille d’aller admirer Lisbonne du point de vue des jardins du Château Saint George, le Castelo São Jorge pour les intimes (entrée 5 euros)

Ensuite, perdez-vous dans les vieilles allées en dessous du château, c’est très mignon.

Et il y a du street art à tous les coins de rues ! C’est l’un des trucs que j’ai adoré à Lisbonne, j’ai pu poser et faire ma belle un peu partout devant des tags, des graff (toujours en respectant l’environnement) ou carrément des œuvres, comme celle du célèbre André Saraiva sur le mur du grand marché aux puces.

Il ne vous faudra pas louper non plus le Christo Rei, petit Corcovado de Lisbonne. Bon ok, ce n’est pas vraiment dans la ville mais ça vaut le détour. Avec la voiture, c’était pratique d’y accéder. Mais si vous êtes en transports, vous devrez prendre le Ferry (en même temps la ballade est sympa et ne coûte que 3euros aller/retour). Une fois sur place, la petite statue que l’on voit des hauteurs de Lisbonne devient immense. N’hésitez vraiment pas à payer les 5euros de l’ascenseur pour arriver en haut du promontoire. Vous serez perchés à 82 mètres de hauteur –vue imprenable sur le Pont du 25 avril, le Tage et la ville – et sous le Christ Rédempteur de 28 mètres : IMPRESSIONNANT de tous les côtés.

Moment hipster, intello ou les deux : si vous avez le temps, le Centre Culturel de Belem est canon.

Les meilleurs bars et restaurants de Lisbonne

Les bases d’un voyage réussi on est d’accord ? C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai adoré cette ville : on mange bien (apéro compris) pour vraiment pas très cher. Tout était tellement cool que le seul resto que j’ai choisi de vous faire découvrir, c’est A Cevicheria. Le seul kiff aux prix français dans la belle Lisbonne. Un resto fusion péruvien et lisboate, le combo laisse perplexe mais on s’est régalés. De la déco avec son immense poulpe suspendu à l’assiette en passant par le cocktail (je vous recommande le Pisco Sour : un délice), c’était un coup de cœur. En revanche il faut réserver et malgré ça, être assez patient !

Mais mon coup de cœur absolu pour bien manger et boire des coups (avec modération of course) à Lisbonne, c’est la LX Factory. C’est un petit Shoreditch (à Londres) organisé. Un nouveau petit village à la mode a poussé sur un ancien site de fabriques de tissus. Vous y trouverez des restos et bars branchés, des concepts stores, des boutiques de créateurs, des espaces de co-working et une énorme boite de nuit.

Mention spéciale pour le rooftop du Rio Maravilha Bar : meilleur spot pour boire un cocktail (tellement pas cher) en admirant le sunset.

Et enfin, ma nouvelle passion depuis ce voyage : le pasteis.
Dieu que c’est bon. Vous ne pouvez pas repartir de Lisbonne sans avoir croqué dans cette délicieuse pâtisserie locale (rien que de l’écrire j’en ai l’eau à la bouche)

Rendez-vous donc à l’adresse référence : le Pasteis de Bellem. Un conseil, allez-y pour le goûter et attablez-vous (même 5 minutes) parce qu’il y a toujours une file d’attente terrible pour la vente à emporter. Perso on a mangé 2 (bon d’accord 3) pasteis servis un peu chaud chacun. Accompagné d’un petit capuccino, tout ça pour une dizaine d’euros si mes souvenirs sont bons. Et même si depuis je cours les pâtisseries, je n’en ai jamais d’aussi bons.

J’espère que je vous ai un peu fait voyager avec moi.
Je pense que les mois qui arrivent sont les meilleurs pour partir quelques jours au Portugal donc si vous avez des questions n’hésitez pas et si vous avez envie de bons plans sur d’autres destinations, donnez-moi vos idées en commentaires 🍒

(Visited 301 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *